Accueil Presse

Nouveauté !

crémant ICE

ice__sleeve_cremant_koenig


Lister tous les produits


Recherche avancée





Mot de passe perdu?
Identifiant perdu ?
Pas encore de compte? Inscription

Livraison

transport

Les frais de livraisons sont calculés en fonction du département et de la quantité.

Article de presse Koenig
Note des utilisateurs: / 8
MauvaisTrès bien 

Le pinot gris casher de Christophe Koenig.


article_presse_koenig_pinotgrisDepuis soixante ans, les vins Koenig sont une exception dans la région. Certifiés casher à 80 %, soit près de 40 000 bouteilles par an, ils s'adressent à une clientèle juive presque exclusivement. « C'est mon grand-père, Emile, qui a commencé le casher, explique Christophe, quatrième génération de Koenig à Goxwiller (Bas-Rhin). Il avait un ami juif, connu au service militaire, qui faisait du foie gras casher et lui a proposé de produire un vin pour l'accompagner, » Pendant quelques années, le casher et le non-casher coexistent. « mais mon père Raymond se trouvait toujours à court, sur certains cépages, et n'arrivait pas à satisfaire les deux clientèles. » Il prend alors la décision commerciale de ne plus faire que du casher, une niche peu disputée en Alsace. « Il y a pas mal de contraintes, remarque Christophe. Je ne dois avoir aucun contact avec le vin. C'est moi qui décide de tout, vendanges, pressurage, vinification, mais c'est le surveillant rabbinique qui fait. » Et, en effet en l'absence de ce « shomer » (gardien), les cuves sont scellées .Ses vins, les sept cépages alsaciens traditionnels, sont appréciés par une clientèle très pratiquante ou pour des fêtes, telles que les Bar-Mitsvas. Son pinot gris, tout particulièrement, peut accompagner aussi bien poisson que viande blanche. « Il a l'avantage de pouvoir se déguster tout au long du repas, note le vigneron-récoltant. Et pour l'apéritif, le foie gras ou le dessert, nous avons un pinot gris de réserve, moins sec, aux arômes plus sucrés. » Et pour ceux qui aiment les bulles, la maison Koenig propose, depuis 2007. un crémant casher.

Marie Marty

 

La bouteille. Pinot gris 2007, 100 % pinot gris, appellation Alsace contrôlée, 6.10 € (départ cave).Où la trouver ? A la propriété, chez les revendeurs ou sur commande : Raymond Koenig. proprie-taire-récoltant. 35, rue Principale. 67210 Goxwiller. Tél. 03.88.95.51.93. Autres vins du domaine, Sylvaner (3.50 €), pinot gris réserve (8,50 €), pinot noir (5,40 €), muscat d'Alsace (5.10 €), crémant d'Alsace (6,60 €).



La Cuvée Hébraïque

cuvee hebraique koenig«Il n'est pas de joie sans vin », affirme le Talmud. Alors, pour le plus grand plaisir des juifs pratiquants, Raymond Koenig, de Goxwiller, produit du vin d'Alsace cacher depuis trente ans. (196o)

TOUT a commencé au service militaire. Appelé sous les drapeaux, le père de Raymond Koenig. viticulteur à Goxwiller. rencontre Gaston Corbeau, producteur de foie gras cacher à Haguenau. Ce dernier questionne son camarade : peut-on se résigner à déguster ce merveilleux pâté avec de l'eau ? Du blanc alsacien ne l'accompagnerait-il pas mieux que du Champagne, seul vin cacher alors produit en France ? Le viticulteur goy se laisse convaincre. En 1960 il tente l'expérience avec son fils. Trente-trois ans après, Raymond Koenig consacre aujourd'hui la moitié de ses sept hectares de vignes à la production de bouteilles destinées aux juifs pratiquants du monde entier.

A part lui, seule l'union vinicole de Sigolsheim produit aujourd'hui des vins d'Alsace ,cacher. Ce qui explique que les bouteilles du viticulteur de Goxwiller garnissent des tables en Angleterre, en Israël ou même à l'Elysée. « D'autres viticulteurs du coin ont également été tentés par l'expérience. Mais personne n'a persisté : les contraintes liées a ce type de production sont parfois décourageantes.. »


LA PRÉSENCE DU SHOMER

Du point de vue œnologique et technologique, le vin cacher est en tous points semblable aux autres vins. Sa première particularité réside dans le matériel utilisé. Celui

ci doit être « cacherisé » : avant de servir, une cuve doit ainsi être remplie d'eau par trois fois à 24 heures d'intervalle et le pressoir et la tuyauterie doivent être nettoyés à l'eau bouillante. Mais la règle déterminante est celle-ci : depuis les toutes premières étapes de sa fabrication jusqu'à sa mise en bouteille, le vin cacher doit être produit par un juif pratiquant.

Ce délégué rabbinique. appelé shomer, sert alors d'intermédiaire entre le produit en phase de vinification et le viticulteur, qui lui transmet les techniques d'élaboration.

Tout contact physique du viticulteur avec le produit est proscrit. Seul le shomer a le droit de procéder aux manipulations nécessaires. Il intervient dès la réception des vendanges (dernière intervention directe du viticulteur) et pose des scellés après chacune de ses opérations.

Une fois la bouteille bouchée une capsule rabbinique est immédiatement apposée. Le viticulteur intervient alors de nouveau seul pour la commercialisation d'un vin qui mérite enfin de porter sur soi étiquette la mention « vin cacher pour Pessach (Pâque juive) ».

Ces règles impératives ne vont pas sans poser quelques problèmes d'organisation: "Le shomer doit être disponible à toute heure du jour et de la nuit pour être présent dès qu'une manipulation s'avère utile" Mais si le shomer ne ménage pas sa peine, il lui est malgré tout impossible de se déplacer le samedi ou pendant les fêtes juives, nombreuses en période de vendanges. «Tout cela, c'est une question d'habitude... »

Les vignes de Raymond Koenig, dont une majorité se trouvent sur le ban de Bernardswiller, fournissent annuellement quelque 30 000 bouteilles cacher tous les cépages alsaciens à l'exception du crémant.

« Nous avons agrandi la gamme en 1989 avec la production de vendanges tardives. Nous avons choisi de faire ces vins en cacher, car, contrairement aux autres vins, Ils peuvent être bus par tout le monde ». Grâce â Raymond Koenig, chacun peut ainsi' apprécier à sa juste valeur ce verset du livre des « Juges " qui affirme que « le vin réjouit Dieu et les humains ».

Hervé de CHALENDAR

Au-delà des clichés

dna journee kasherout koenig

Il existe même en Alsace, du vin casher. Chez Koenig à Goxwiller, on en produit depuis 1960. Le fruit d'une drôle de rencontre, pendant le service militaire, entre M.Corbeau, producteur de foie gras casher, et Emile Koenig, viticulteur non juif. "Mon grand-père a commencé avec 2000 bouteilles", explique Christophe Koenig. Aujourd'hui 4/5Eme de la production (80.000 bouteilles) est casher. Et depuis dix ans, Ezra Lamberger est garant, en tant que "shomer", du respect des règles de fabrication.

"Il y a de très grands vins casher",insiste le chef sommelier Denis Garret.

Pour le prouver, il a fait déguster des blancs et des rouges labellisés, français et Israeliens. "au nom de l'ouverture d'esprit tet de la qualité, le casher étant pour moi un gage de sécurité alimentaire

 

 

 

Kosher day

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 
 

Mon panier

Votre panier est vide.

Visitez la Boutique !

tout_cepage_alsaceRetrouvez tous nos vins !

Newsletter !

Inscrivez-vous et recevez nos offres !

Aide à la commande

Un soucis pour commander?

Une question?

TEL / SMS

06.24.38.57.08